Description du projet

Le projet LIFE FOREST CO2, Quantification des puits de carbone forestier et développement des systèmes de compensation comme outils d’atténuation du changement climatique,  est un projet de démonstration, à caractère transnational, réalisé conjointement entre l’Espagne et la France. Provenant de la session 2014 du Programme LIFE, comme partie du sous-programme de l’Action pour le Climat, son principal objectif est le développement des systèmes forestiers et la gestion forestière durable en tant qu’outils pour l’atténuation du changement climatique à travers l’application de la norme européenne relative à la comptabilité des émissions et absorptions dans le secteur de l’utilisation des terres, du changement d’affectation des terres et de la foresterie (UTCATF/LULUCF), en améliorant la base des connaissances au niveau local et en réalisant une application pratique intégrée qui recouvre tous les secteurs d’intérêt impliqués, y compris ceux responsables de la compensation d’émissions, dans la mise en valeur de ceux-ci.

Les principales lignes de travail pour parvenir aux objectifs du projet seront :

  • Modélisation de la séquestration du carbone comme conséquence d’interventions de gestion forestière durable (élagages, éclaircies…) dans les peuplements de pin d’Alep et de pin maritime espagnols et français dans les divers compartiments : biomasse (aérienne et souterraine) grâce au LIDAR, matière organique du sol et matière organique morte, au travers de calculs reconnus au niveau international (GIEC), mais précis à l’échelle locale.
  • De plus, on réalisera un travail de promotion et d’assistance pour le développement de projets de gestion forestière durable avec les propriétaires forestiers publics et privés, ainsi qu’un travail de diffusion et de dynamisation de la compensation de l’empreinte carbone et des émissions de CO2 à travers des projets forestiers entre entités publiques et privées des secteurs non régulés ou diffus (secteurs non EU-ETS).
  • Enfin, on réalisera un travail de réplication des méthodologies du projet, ainsi qu’un travail de communication pour faire connaître le projet aux principaux intéressés.

 

DURÉE: Janvier 2016 – Décembre 2019

BUDGET: 2.335.417 €

CONTRIBUTION FINANCIÈRE DE L’UNION EUROPÉENNE: 1.401.223 €

 Objectifs

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  • Connaître de façon précise l’absorption nette de CO2 résultant de la réalisation de travaux de gestion forestière durable dans les peuplements forestiers de pin d’Alep (Pinus halepensis) et de pin maritime (Pinus pinaster) dans le cadre géographique du projet (Espagne et France).
  • Modéliser et synthétiser les connaissances acquises, pour qu’elles puissent être transmises aux intéressés et puissent être considérées dans la comptabilité des puits du secteur LULUCF (UTCATF).
  • Inciter les propriétaires forestiers à développer des projets en matière de séquestration du carbone et de gestion forestière durable, pour qu’ils deviennent des partenaires dans la conservation des bénéfices écosystémiques des forêts et le développement des économies locales.
  • Développer à l’intérieur du secteur non régulé des entreprises ou institutionnel un changement dans leur culture qui permette d’avancer vers une économie bas carbone.
  • Dynamiser parmi les secteurs non régulés ou diffus l’importance du secteur forestier en tant qu’outil pour l’atténuation du changement climatique à travers le calcul, la réduction et la compensation volontaire de l’empreinte carbone, en utilisant comme base pour la compensation des projets de gestion forestière durable.

Actions du projet

Actions du projet

AActions préparatoires

  • A1 Analyse et diagnostic des initiatives de compensation disponibles actuellement sur le marché
  • Analyse des secteurs économiques et des organisations publiques ou privées ciblées dans l’implantation de projets de compensation volontaire

DActions de suivi

  • D1 Suivi de l’estimation grâce aux techniques Lidar du carbone des compartiments aériens.
  • D2 Suivi de l’estimation du carbone organique dans les peuplements forestiers.
  • D3 Suivi de la quantification des réservoirs de carbone des feuilles mortes et du bois mort.
  • D4 Suivi du développement des projets d’absorption, d’implantation de systèmes de compensation et développement de moyens d’atténuation.
  • D5 Suivi de l’impact sur les services écosystémiques.
  • D6 Suivi de l’impact socio-économique.

CActions d’exécution

  • C1 Quantification grâce à la technique du Lidar du carbone des compartiments aériens des peuplements gérés de pin d’Alep (Pinus halepensis) et de pin maritime (Pinus pinaster)
  • C2 Quantification du carbone organique des sols de peuplements gérés de pin d’Alep (Pinus halepensis) et de pin maritime (Pinus pinaster)
  • C3 Quantification des réservoirs de carbone constitués par les feuilles mortes et le bois mort dans les peuplements de pin d’Alep (Pinus halepensis) selon différentes techniques de gestion forestière
  • C4 Guides techniques pour la quantification et la comptabilité de l’absorption de carbone des techniques de gestion forestière sur le pin d’Alep (Pinus halepensis) et le pin maritime (Pinus pinaster)
  • C5 Implantation sur des organisations publiques et privées des pratiques d’audit, de réduction et de compensation volontaire des émissions dans les puits forestiers
  • C6 Promotion aux gestionnaires forestiers de la séquestration du carbone et de l’atténuation du changement climatique à travers la gestion forestière et les systèmes de compensation volontaire
  • C7 Stratégie de réplication et de transfert

EActions de communication

  • E1 Conception d’une stratégie de communication et d’identité corporative du projet.
  • E2 Conception et maintenance d’une page web.
  • E3 Installation de panneaux d’information dans les parcelles d’étude.
  • E4 Campagne de communication et de sensibilisation dirigée au public visé.
  • E5 Organisation et tenue de journées techniques.
  • E6 Réseautage.
  • E7 Édition de publications techniques.
  • E8 Rapport de Layman.

FGestion de projet

  • F1 Gestion de projet.
  • F2 Audit financier du projet.
  • F3 Formation interne, ateliers et réunions pour le personnel des partenaires.
  • F4 Suivi d’indicateurs du projet.
  • F5 Plan de communication ultérieur au projet LIFE.

Politiques et objectifs européens

SYNERGIE ET INTÉGRATION DANS LES POLITIQUES ET OBJECTIFS CLIMATIQUES EUROPÉENS

À travers le programme LIFE FOREST CO2, on travaillera dans la zone d’atténuation du changement climatique du sous-programme de l’Action pour le Climat. Les politiques dans lesquelles s’inscrit le projet correspondent à celles du secteur de l’utilisation des terres, du changement d’affectation des terres et de la foresterie (secteur UTCATF ou LULUCF en anglais).

Concrètement, le projet aura une incidence particulière sur l’application de la comptabilité d’émissions de GES et l’utilisation des terres reproduites dans la réglementation suivante :

Décision no 529/2013/EU relative aux règles comptables  concernant les émissions et les absorptions de gaz à effet de serre résultants des activités liées à l’utilisation des terres, au changement d’affectation des terres et à la foresterie et aux informations concernant les actions liées à ces activités.

Par ailleurs, grâce au travail de mise en valeur de la gestion forestière durable en tant qu’outil d’atténuation du changement climatique avec les propriétaires forestiers on abordera les lignes proposées dans la Stratégie forestière européenne de l’année 2013.

Le travail avec les entreprises des secteurs non régulés (non EU-ETS) ou diffus permettra en outre de contribuer aux objectifs de la Décision no 406/2009/CE du Parlement européen et du Conseil du 23 avril 2009 sur l’effort des États membres pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre afin de parvenir aux engagements contractés par l’Union européenne jusqu’en 2020.

Consortium du projet

Le projet LIFE FOREST CO2 se déroulera avec un consortium d’organisations publiques et privées du milieu forestier et de l’entreprise en lien avec le changement climatique. Ce consortium, piloté par l’Oficina de Impulso Socioeconómico del Medio Ambiente (OISMA — Bureau pour l’encouragement socioéconomique de l’environnement) de la Communauté Autonome de la Région de Murcie, est constitué par les partenaires suivants, dont cinq relèvent du territoire espagnol et auxquels s’ajoute un partenaire français :

 Bénéficiaire coordinateur

OFICINA DE IMPULSO SOCIOECONÓMICO DEL MEDIO AMBIENTE (OSIMA) DE LA COMUNIDAD AUTÓNOMA DE LA REGIÓN DE MURCIA

Bénéficiaires associés

AGRESTA

CESEFOR – Centro de servicios y promoción forestal y de su industria de Castilla y León (Centre de services, de promotion forestière et de son industria en Castille-et-Léon)

CNPF – Centre National de la Propriété Forestière (CNPF)

UCO – Universidad de Córdoba (Université de Cordoue)

IDEN – Ingeniería del Entorno Natural

XUNTA DE GALICIA –  Consellería de Medio Ambiente e Ordenación do Territorio de la Xunta de Galicia (Conseil de Galice)

LOGO MURCIA

LogoCNPF_28-08

logo_uco

 Localisation

Le développement du projet se fera sur tout le territoire dont les partenaires font partie ; l’Espagne et la France.
D’une part, le travail de calcul et de modélisation du CO2 accumulé dans les différents compartiments forestiers aura lieu dans un ensemble de parcelles cibles, réparties sur le territoire espagnol (zone méditerranéenne et partie de la zone atlantique) et dans le sud de la France (régions d’Aquitaine et Languedoc-Roussillon), qui englobent l’aire de répartition des espèces du pin maritime (Pinus pinaster subsp. Atlantica) et du pin d’Alep (Pinus halepensis).
D’autre part, les travaux de développement de la gestion forestière durable avec les propriétaires forestiers se feront dans l’aire de répartition de ces espèces, alors que la mise en valeur des systèmes de compensation avec les secteurs diffus recouvrira la totalité du territoire de ces deux pays.

Area_proyecto_FR

 Réseautage/Networking

LIFE CLIMATREE (LIFE14 CCM/GR/000635) – A novel approach for accounting & monitoring carbon sequestration of tree crops and their potential as carbon sink areas.

LIFE_CLIMATREE

LIFE HEALTHY FOREST (LIFE14 ENV/ES/000179) – Early detection and advanced management systems to reduce forest decline caused by invasive and pathogenic agents.